Série spéciale pour les passionnés : la 320 si

Aller en bas

Série spéciale pour les passionnés : la 320 si

Message par BMWXP le Dim 26 Fév 2006 - 15:59

Exclusive et limitée

Outre ses suspensions sport, le Package M Sports monté de série sur ce modèle exclusif comprend le Package Aérodynamique BMW avec boucliers et bas de caisse modifiés, des sièges avant sport, un volant en cuir et un repose-pied signé « M », des antibrouillards avant et une finition intérieur aluminium. Cette version est également équipée de jantes de 18 pouces et de pneumatiques de dimension 225/40R18 à l’avant et 255/35R18 à l’arrière. Les jantes au design radial 216 de 8 pouces de large à l'avant et de 8,5 pouces à l'arrière sont signées de l’emblème BMW Motorsport et proviennent de la version engagée par BMW dans le Championnat du Monde de Tourisme de la FIA (World Touring Car Championship – WTCC).

Les connaisseurs reconnaîtront la BMW 320sià ses rétroviseurs recouverts de chrome satiné et à sa sortie d’échappement chromée. Autre élément de différenciation : la zone rouge du compte-tours commence à 7 300 t/min et s’arrête à 8 000 t/min.

En plus des six coloris normalement disponibles pour la berline Série 3 équipée du Package M Sport, la 320sipeut également recevoir une couleur exclusive, le Noir Carbone métallisé.

Un moteur à la pointe de la technologie
Le cœur de cette édition spéciale de la Série 3 est un quatre cylindres de deux litres offrant une puissance maximale de 127 kW (173 ch) à 7 000 t/min et un couple culminant à 200 Nm à 4 250 t/min.

Par rapport à la motorisation de série, l’alésage a été augmenté de 1 mm pour passer à 85 mm tandis que la course a été réduite de 2 mm pour passer à 88 mm. De même, les chemises en fonte grise ont été remplacées par des chemises spéciales en aluminium. Autres signes de noblesse de ce moteur : les bielles plus rigides et une structure de carter renforcée.

Les ingénieurs responsables du moteur de la BMW 320siont décidé de se passer du système de contrôle continu de la levée des soupapes d’admission VALVETRONIC. Ils ont préféré choisir une solution plus conventionnelle avec deux arbres à cames en tête, culbuteurs et quatre soupapes par cylindre. Limitant ainsi le nombre de pièces en mouvement, cette distribution se montre beaucoup plus rigide et précise même aux régimes très élevés atteints par la version routière tout comme par la version de compétition.

Des composants issus des ateliers BMW F1
La culasse est entièrement nouvelle, les pièces brutes de finition provenant de la fonderie F1 de l’usine BMW de Landshut. Les collecteurs d’admission et d’échappement ainsi que les chambres de combustion font l’objet d’un usinage et d’un surfaçage ultra-précis grâce à des machines-outils pilotées par ordinateur. Avec les soupapes plus grandes et les contours de joint modifiés côté admission et côté échappement, cet usinage assure une formation optimale du mélange air/carburant. Enfin, les bougies spéciales sont pilotées par des bobines d’allumage individuelles.

Le taux de compression passant de 10,5 à 11,0:1 n’est pas étranger non plus à l’augmentation de puissance de 17 kW (23 ch) par rapport au modèle « standard ». Le moteur se contente malgré tout d’essence sans plomb 95 RON, exactement comme le moteur de série.

On ne manquera pas d’admirer aussi la technologie F1 dans d’autres composants du moteur comme les culbuteurs traités au moyen d’un procédé mis au point pour les moteurs BMW de Formule 1.

Le quatre cylindres développe une puissance maxi de 127 kW (173 ch) à 7 000 t/min, le rupteur se déclenchant à 7 300 t/min. Grâce à des conduits d’admission de longueur variable (DISA) et au contrôle continu de la variation de l’angle de came (double VANOS), le couple culmine à 200 Nm au régime de 4 250 t/min.

Afin de prendre en compte les très hautes températures rencontrées en compétition, les ingénieurs BMW se sont penchés tout spécialement sur l’optimisation de la circulation de liquide de refroidissement dans la culasse. De même, le radiateur des modèles six cylindres assure un excellent équilibre des températures en toute circonstance.

Le cache-soupapes en fibres de carbone apporte sa contribution à l’ensemble en réduisant le poids de la voiture d’une dizaine de kilos par rapport à la BMW 320i. Très esthétique, ce cache-soupapes permet également d’abaisser le centre de gravité du moteur en réduisant le poids d’une pièce placée en son point le plus haut.

Les moteurs sont assemblés en grande partie à la main par les spécialistes de l’usine de moteurs de Hams Hall. Ils partent ensuite vers l’usine BMW de Munich. La BMW 320siest exclusivement réservée à l’Europe, en conduite à droite et à gauche.

Sportive et « accrochée » à la route
La boîte de vitesses manuelle à six rapports de la BMW 320silui permet d’atteindre 225 km/h en sixième. Avec un poids à vide de 1 350 kg (DIN), cette berline ultra-performante accélère de 0 à 100 km/h en 8,1 secondes. De même, il ne lui faut que 7,7 secondes pour passer de 80 à 120 km/h en quatrième. Enfin, la BMW 320is répond aux normes Euro 4 régulant les émissions polluantes, sa consommation en cycle mixte ne dépassant pas 8,9 l/100 km.

Performante, cette nouvelle version de la Série 3 offre à son conducteur les sensations de la compétition : le quatre cylindres monte très rapidement en régime et répond immédiatement à toute sollicitation du pied droit. Il est encore plus dynamique et plus vif que celui de la BMW 320i. Il distille une sonorité puissante et sportive qui ne se révèle jamais bruyante ni envahissante.

Le conducteur le plus sportif appréciera le frein moteur plus marqué lorsque l’on relève le pied droit. En effet, la commande des gaz ne se fait pas au moyen du système VALVETRONIC mais par un papillon traditionnel.

Conjuguant rapport final court (4,10) et suspensions sport M avec roues de 18 pouces, pneumatiques larges à l’avant et encore plus larges à l’arrière, la BMW 320is permet à son conducteur d’adopter un style de conduite sportif sans jamais devenir inconfortable. Grâce à une répartition des masses très équilibrée, cette berline sportive exclusive offre un comportement neutre et une étonnante tenue de route. Un conducteur expérimenté au volant de la BMW 320is sera capable de parcourir la Boucle Nord du célèbre Nürburgring en moins de neuf minutes.

La puissance n’est pas tout. La BMW 320si adopte donc un système de freinage encore plus performant avec des disques avant et arrière à ventilation interne de 16 pouces assurant une décélération optimale en toute circonstance. De plus, ce modèle est équipé de porte-moyeux extra-larges.

La production de la BMW 320si sera limitée à 2 600 exemplaires. Le prix de base de cette version sera de 32 150 euros. Les premières voitures seront assemblées dès le printemps 2006 avec une présentation en première mondiale au Salon de l’Automobile de Genève en mars mais une prise de commande possible en concession BMW dès décembre 2005.

La course dans le sang
Sur la base de la BMW 320siroutière, BMW Motorsport n’a pas manqué de développer une version compétition offrant 275 ch. Cette version course de la BMW 320is sera engagée dans le Championnat du Monde des Voitures de Tourisme FIA 2006 (WTCC) ainsi que dans d’autres compétitions répondant au règlement Super 2000. BMW n’a pas renoncé à sa longue et fructueuse tradition de la compétition-client !

La catégorie Tourisme est en effet celle où BMW a toujours excellé, récoltant plus de victoires que n’importe quel constructeur : vingt-quatre Championnats d’Europe FIA ainsi que le seul Championnat du Monde attribué jusqu’ici (en 1987) ainsi que le nouveau Championnat en 2005, tel est le palmarès de BMW ! Avec la 320i engagée dans le Championnat d’Europe des Voitures de Tourisme, BMW a remporté en 2003 et 2004 le titre constructeur et en 2004, le titre pilote.

Enfin, en 2005, BMW a remporté à la fois le titre pilote (avec Andy Priaulx) et le titre constructeur.

Désormais, la version compétition de la BMW 320is est prête à reprendre le flambeau.

Source : BMW Press Group
avatar
BMWXP
Big Boss
Big Boss

Masculin Scorpion Chèvre
Age : 38
Messages : 13659
Date d'inscription : 19/02/2006
Localisation : 49
Voiture(s) : bmw

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série spéciale pour les passionnés : la 320 si

Message par ced-46 le Dim 26 Fév 2006 - 18:42

Tu n'aurais pas une photo de cette surprenante 320 SI ?
avatar
ced-46
Fan
Fan

Masculin Balance Cochon
Age : 35
Messages : 2427
Date d'inscription : 19/02/2006
Localisation : Plaisance du touch prés de Toulouse
Voiture(s) : e36 M3 3.0 berline et e30 320 iRace ..

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série spéciale pour les passionnés : la 320 si

Message par BMWXP le Dim 26 Fév 2006 - 19:02





avatar
BMWXP
Big Boss
Big Boss

Masculin Scorpion Chèvre
Age : 38
Messages : 13659
Date d'inscription : 19/02/2006
Localisation : 49
Voiture(s) : bmw

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série spéciale pour les passionnés : la 320 si

Message par ced-46 le Lun 27 Fév 2006 - 6:28

Merci grand bmwval :merci:
avatar
ced-46
Fan
Fan

Masculin Balance Cochon
Age : 35
Messages : 2427
Date d'inscription : 19/02/2006
Localisation : Plaisance du touch prés de Toulouse
Voiture(s) : e36 M3 3.0 berline et e30 320 iRace ..

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série spéciale pour les passionnés : la 320 si

Message par BMWXP le Lun 27 Fév 2006 - 21:17

De rien mon cher Ced-46, tu demandes et si je le peux, je réponds ...
avatar
BMWXP
Big Boss
Big Boss

Masculin Scorpion Chèvre
Age : 38
Messages : 13659
Date d'inscription : 19/02/2006
Localisation : 49
Voiture(s) : bmw

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum