Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin

Aller en bas

Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin Empty Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin

Message par virage le Ven 9 Jan 2009 - 21:12

Le xdrive sur les pistes mouillées de michelin
J’ai donc eu la possibilité de tester cet automne ma 330xd sur le centre d’essai Michelin, à Clermont Ferrand, par l’intremédiaire d’un club Porsche, organisateur de la sortie.
Je vais essayer de vous faire vivre un peu çà..
D’abord on ne rentre pas comme çà, sur ce site. Il faut montrer patte blanche, échanger sa carte d’identité contre un badge... Pour l’anecdote, l’un d’entre nous a ému la sécurité en prennant des photos ! Des espions !!
On a dû les traumatiser un peu car on était là à 80 voitures et 200 personnes !
3 pistes étaient louées par le club. Les deux pilotes d’essais Michelin étaient là aussi (au frais du club), l’un pour donner des cours de pilotages à 5 adhérents (qui ont dû y mettre le prix) sur 911 Carrera cup. L’autre était à notre dispo pour nous emmener en 911 sur le circuit de notre choix.
Les pistes étaient les suivantes:
-Le circuit sec lent, très technique.
-Un anneau mouillé: c’est un cercle sur lequel plus on va vite, ben, plus on se met en crabe !
- Le circuit mouillé.
A peine arrivé, voici le brouillard qui tombe.!The fog.

L’anneau mouillé: la centrifugeuse.
Arrivé trop tard pour la 1ère cession sur le mouillé, je me rabats sur l’anneau mouillé qui semble être un peu boudé. C’est une piste en cercle. On est seul là dessus et on a droit à 3 tours de manège. Il m’en faut deux pour trouver la bonne vitesse car le X drive de la BM refuse tout dérapage. J’orbite finalement à 80 km/h, là la trajectoire s’élargie doucement et il me suffit de surbraquer un peu pour contrer.
Après moi c’est une 911GT3RS orange qui se paye de sublime drift.
Comme il y a peu de monde je m’en repaye une tranche. J’accroche le 85 km/h. Je n’arrive pas à la faire dériver.
Comme on me le confirmera plus tard. 85 km/h c’est énorme car tous les autres sont en drift aux alentours de 50-60 hm/h.
Cette première expérience est interressante car elle montre bine les possibilités -énormes- d’accroche de la voiture sur revetements très glissant. Justement je suis là pour voir où je peux aller avec elle, avant d’aborder les prochaines neiges de mes montagnes.

Le circuit mouillé: une patinoire!
Direction le circuit mouillé. Des buses arrosent (en circuit fermé) en permanence la piste qui est faite dans un revétement très lisse. C’est vraiment très glissant et on y drift très facilement dès 50-60 km/h. Des conditions que l’on ne retrouve pas habituellement sur route, sauf peut être quand il y a du fuel sur un rond point. Le dégagement en herbe partout autour, est gigantesque et on ne risque pas d’abimer l’auto. Tout le monde y aura gouté, au gazon, voyez l’herbe sur le roues et les carrosseries!
On tourne sur ce circuit par cessions de 12 à 15 voitures. Je croise des GT3 et la GT2, mais aussi des 944 turbo et un peu toute la gamme Porsche. Un cayenne turbo, une subaru ,une Mitsu et même une S5 font partis du lot.
Je me prépare, çà va être à nous. Le moteur est chaud, j’avance mon siège un peu plus, je déconnecte toute l’électronique, baisse la clim car on se donne chaud en roulant, passe la boite en manuel et c’est parti !
Pas facile à faire partir la BM avec ses 4 roues motrices. Mais quand çà part...
La première fois je pars en ondulation de droite à gauche s’amplifiant. Dur à rattrapper.
La seconde fois çà part en tête à queue et je cale, malgré la boite auto. Ca fait quoi une boite auto quand on part brutalement en marche arrière ? Oups !
Au second (et dernier) tête à queue j’arrive à repasser au neutre en cours de figure, sans caler donc.
Bon , rétive la bestiole, elle tient super bien et quand çà part, évidement c’est à des vitesses élevées, alors c’est méchant.
A la 2ème cession je reconnecte l’électronique avec quand même le DTC (traction control) débranché pour m’autoriser un peu de début de glisse.
Ainsi, la voiture “m’apprends” et rectifie mes erreurs. C’est impressionnant la sécurité que cela procure car même sur ce revétement qui est un vrai verglas, la voiture redresse vraiment efficacement les amorces de cata. Elle se stabilise et se freine dans la direction où on met le volant.
A y être je donne tout ce que je peux dans la ligne droite et à 120, 125 km/h je freine: l’ABS se déclenche dès que j’éffleure la pédale (c’est dire la mauvaise adhérence). Pour compliquer, je change de trajectoire en cours de freinage en simulant plusieurs évitements successifs. Cà bouge pas.
Mais à ce rythme je suis bien plus rapide que les autres qui s’amusent à faire des drifts devant moi. Certains me laissent passer, d’autres pas et je ne peux pas atteindre la vitesse qui va bien aux 4 roues motrices.
A la cession suivante, je me suis débrouillé pour partir premier. Ayant compris le mode d’emploi, je déconnecte toute l’électronique. C’est bizzare, le X drive grogne en permanence, comme si on roulait sur des petits vibreurs. Ce sont sûrement les freins qui font office de bloquage de différenciel... (pas très mécanique, çà)
Il faut conduire avec un pied sur chacune des deux pédales, car il faut donner des petits coup de freins pour aider au tranferts de masse, et combattre ainsi le sous-virage. Parfois il faut le faire plusieurs fois dans la même courbe pour empêcher l’avant d’élargir.
En effet, dans ces condtions, les roues avant ont du mal à modifier la trajectoire car çà glisse beaucoup. La force centrifuge est plus forte que le pouvoir directionnel. C’est pour çà que je dois mettre l’arrière de l’auto au frein, dans le bon axe. Le frein à main lui, est totalement inneficace avec la boite auto que l’on ne peut pas débrayer.
Avec “du métier” on arrive parfois à la mettre en glisse des 4 roues, mais là il faut vraiment rouler vite, aux alentours de 90-100 km/h et c’est pas si facile de ne pas faire d’erreurs à cette vitesse. Par contre çà envoit de folie et je roule très nettement plus vite que tous les autres, même les Carrera4S, les sub et et autres EVO compris. Au 3ème tour je rattrappe d’ailleurs les premiers retardataires! Et là, sur cette quasi patinoire je me prends un pied fabuleux à rattapper les autres et les doubler. Je me paye même les deux japonaises qui s’éclatent à faire des travers.
Y’a pas à dire, quand on roule droit çà va plus vite.
De toute façon je n’ai pas le choix, la BM refusant obstinant de partir en travers comme toutes les autres voitures du plateau.
Il faut dire aussi que le diesel n’a pas une monté en régime rageuse et la puissance relativement modeste (par rapport au chassis et au poids élevé) ne permet pas non plus aux 4 roues de patiner si facilement. Donc je ne peux pas m’amuser à faire des drifts comme certains artistes de la glisse, mais je teste les limites de la voiture comme je ne le ferais jamais, sans assistance .

Je finirais la journée en roulant comme çà.
Par contre il y avait entre autres une 993c4S et une GT3 RS qui faisaient de longues glisses de toute beauté. J’ai zappé le circuit sec, très dur, car je ne vais pas aller flinguer la voiture là dessus, elle n’est pas faite pour çà.

Le circuit sec avec un pilote pro:
Par contre J’ai fait un tour en passager avec le pilote Michelin sur la Carrera. Elle doit avoir des réglages chassis pour eux.
Comme j’avais le choix des armes, j’ai choisi le circuit sec, pour changer. J’y ai roulé une fois avec une autre auto, c’est un tracé très technique, où l’on est en permanence en appui.
Je m’attendais à ce qu’à çà envoit, mais là franchement çà défie l’imagination. Je suis obligé de m’accrocher à la ceinture pour ne pas me retrouver sur les genoux du pilote qui malmène la voiture comme nous on le fait sur le circuil mouillé à 60 à l’heure, sauf que là on est à 200 !!! Et pas de ligne droite! je ne peux même pas décrire comment se place la voiture, elle vole en crabe d’une corde à l’autre ! les freinages tardifs sont plutôt du type “après l’heure”. On arrive à plus de 200 sur un coude à angle droit, j’ai du mal à ne pas tourner autour de ma ceinture. Ce coup de pied sur la pédale de frein ! la voiture se tord dans tous les sens, hurle, et hop nous voilà dans l’axe pour le prochain virage. Que 2 tours, mais hallucinant ! les blaireaux que nous sommes tous pour ces gars là !

Enfin, voilà, une superbe journée (soleil l’après-midi) très enrichissante.
virage
virage
Newbie
Newbie

Masculin Balance Tigre
Age : 56
Messages : 48
Date d'inscription : 08/01/2009
Localisation : sud ouest
Voiture(s) : E92 330xd, 911 turbo

Revenir en haut Aller en bas

Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin Empty Re: Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin

Message par virage le Ven 9 Jan 2009 - 21:28

Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin Th_36665_m1_122_993loLe X drive sur les pistes mouillées de Michelin Th_36676_m2_122_755loLe X drive sur les pistes mouillées de Michelin Th_36677_m3_122_814loLe X drive sur les pistes mouillées de Michelin Th_36688_m4_122_347lo
Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin Th_36690_m5_122_338loLe X drive sur les pistes mouillées de Michelin Th_36704_m6_122_628loLe X drive sur les pistes mouillées de Michelin Th_36732_M7_122_12lo

sur les photos suivantes remarquez le "mirroir" de la piste ainsi que les trajectoires dans le "sillage" des voitures...
virage
virage
Newbie
Newbie

Masculin Balance Tigre
Age : 56
Messages : 48
Date d'inscription : 08/01/2009
Localisation : sud ouest
Voiture(s) : E92 330xd, 911 turbo

Revenir en haut Aller en bas

Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin Empty Re: Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin

Message par virage le Ven 9 Jan 2009 - 21:32

Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin Th_36937_M8_122_63loLe X drive sur les pistes mouillées de Michelin Th_36943_M9_122_1117loLe X drive sur les pistes mouillées de Michelin Th_36955_m10_122_1148loLe X drive sur les pistes mouillées de Michelin Th_36976_m11_122_674lo
Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin Th_36989_m13_122_914loLe X drive sur les pistes mouillées de Michelin Th_36991_12_122_131lo

that's all folks !
virage
virage
Newbie
Newbie

Masculin Balance Tigre
Age : 56
Messages : 48
Date d'inscription : 08/01/2009
Localisation : sud ouest
Voiture(s) : E92 330xd, 911 turbo

Revenir en haut Aller en bas

Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin Empty Re: Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin

Message par eMJiDé le Sam 10 Jan 2009 - 3:37

Pour les avoir déjà vu rouler les pilotes michelin roulent très très fort t'as du avoir de sacré sensations ;)
eMJiDé
eMJiDé
Super Modo
Super Modo

Masculin Sagittaire Rat
Age : 34
Messages : 2114
Date d'inscription : 12/01/2008
Localisation : à coté d'une R9 broadway
Voiture(s) : 328i coupé & ///M3 GT

Revenir en haut Aller en bas

Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin Empty Re: Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin

Message par Valvetronic le Ven 1 Mai 2009 - 8:15

Ca donne vraiment envie comme tu le raconte :)
Ca devait être une journée fabuleuse !
Valvetronic
Valvetronic
Super Modo
Super Modo

Masculin Vierge Serpent
Age : 29
Messages : 5113
Date d'inscription : 26/12/2007
Localisation : Alsace
Voiture(s) : 318is E36 - Bandit 600 - Z3 coupé 2,8l

Revenir en haut Aller en bas

Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin Empty Re: Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin

Message par NotTwinTurboYet le Jeu 7 Mai 2009 - 14:05

virage a écrit:La seconde fois çà part en tête à queue et je cale, malgré la boite auto. Ca fait quoi une boite auto quand on part brutalement en marche arrière ? Oups !
Au second (et dernier) tête à queue j’arrive à repasser au neutre en cours de figure, sans caler donc.

Salut, merci pour ton CR qui me rappelle de bons souvenirs et qui me donne envie!
Sinon, c'est une excellente question que tu poses là. Je ne sais pas comment se comporte la boite en cas de tête-a-queue et surtout si tu repars en arrière. Ou bien il y a une sécurité qui détecte ça et débraye la boite, ou bien il peut avoir danger mécanique, mais je serais étonné que ce ne soit pas pris en compte quelque part dans la gestion de la boite.

A+

NotTwinTurboYet
Newbie
Newbie

Masculin Gémeaux Cochon
Age : 47
Messages : 9
Date d'inscription : 06/05/2009
Localisation : Suisse
Voiture(s) : 135i

Revenir en haut Aller en bas

Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin Empty Re: Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin

Message par Stef2355 le Jeu 7 Mai 2009 - 14:43

Merci pour ce beau résumé :bien:
Stef2355
Stef2355
Passionné(e)
Passionné(e)

Masculin Gémeaux Dragon
Age : 42
Messages : 2941
Date d'inscription : 16/10/2007
Localisation : La Seyne sur mer (83)
Voiture(s) : 323 coupé E36 de 96, Golf IV TDI 130 4motion

Revenir en haut Aller en bas

Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin Empty Re: Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin

Message par Mattfly67 le Sam 20 Aoû 2011 - 23:17

Ah la la comme ça donne envie !! J'ai eu l'occasion de faire pas mal de circuits et de tester pas mal de voitures, mais ce que jaimerai par dessus tout, c'est pouvoir tester ma voiture dans un tel environnement : innoffensif pour la voiture et très instructif pour le pilote.. Et moi qui adore les 4RM, quel pied ça doit être !! :W

Mattfly67
Membre
Membre

Masculin Vierge Tigre
Age : 32
Messages : 88
Date d'inscription : 12/08/2011
Localisation : Alsace
Voiture(s) : BMW 330 xd e91 (2)

Revenir en haut Aller en bas

Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin Empty Re: Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin

Message par virage le Dim 28 Aoû 2011 - 1:19

Salut mattfly67,je ne suis plus trop sur les forums par manque de temps, ce que je regrette bien d'ailleurs. Oui, en effet pouvoir tester sa voiture sans danger sur un tel circuit est très formateur. Cela devrait même être obligatoire...si on n'était pas dans une politique du "tout répressif". C'est un autre débat... :[
Par contre concernant les 4rm, je vais te surprendre. Pendant des décenies, j'ai été un fervent défendeur du principe, d'autant que j'habite en montagne. Et bien c'est fini, je ne veux plus de 4rm ! je parle pour moi, n'est ce pas. Pour mon gôut, je trouve que le poids supplémentaire et la mauvaise répartition que ce surpoids impose (sur l'avant) sont trop chers payé en terme d'agrément au quotidien. Pour mon cas, de toute façon sur la neige, il faut 4 roues neiges et c'est vrai que c'est royal dans ces conditions d'être en 4rm. mais c'est si peu de temps dans l'année où j'en tire un réel avantage, disons quelques km par an, alors que toute l'année, je me trimbale un veau lourd du nez et sous-vireur.
Ma 1ère 530d E60 2rm était bien plus agile que mon actuelle E92 330xd. Je peux dire que je regrette même très vivement de l'avoir prise en 4rm.
Les propulsion actuelles et principalement BMW, ont fait de tels progrès, et leurs voitures en 2 rm sont justement équilibrés 50/50, que ce sont maintenant de très bonnes voitures mêmes en cas d'adhérence précaire, comme ce que je connais chez moi la moitié de l'année (pluie, boue, neige). Je préfère mon agrément de conduite en 2rm même sur la pluie ou la boue. Encore une fois cela n'engage que moi.
En fait, 2 ou 4rm, il faut avoir de bons pneus, y'a que çà de vrai !(avec un bon autobloquant :burn: !!

Bon, je t'ai peut être fait hurlé quand je dis que ma E92 est un veau, mais je dois aussi t'avouer que mon autre voiture est une Porsche 997 turbo et que çà déforme quelques peu mon jugement :excite:
Elle est aussi en 4rm, comme toutes les turbo actuelles, et c'est là aussi son seule défaut. Certains "collègues" me disent qu'il font booster leur titine, je réponds que je préférerais qu'elle ait 100kg de moins.
Le système de gestion des 4rm y est fabuleux, mais par expérience, je préfères gérer les 500 cv au pied droit et avoir moins de poids quand j'arrive très fort sur une courbe un peu délicate à négocier. :modo: :F
Enfin bref, tout çà c'est pas pour passer pour un pilote, ce que je ne suis pas, loin de là, mais pour te dire que finalement les 4rm, on peut en revenir. Mais cela n'engage que moi, dans la vie on fait tous des choix: pour moi, je ne veux plus que des propulsions, car ce que j'aime c'est conduire et pas être sur-assisté avec des systèmes qui font croire que l'on peut faire n'importe quoi, ce qui est faux, bien entendu.
Je trouve que l'ESP et l'ABS sont largement suffisants et très formateurs:
quand ils s'allument, c'est qu'on a fait une faute de conduite. (et çà, çà pèse rien !)
je te souhaite de connaître les mêmes plaisirs que moi à conduire et peut être d'essayer un jour, non pas une BM, ni même une Porsche, mais une Lotus pour bien voir tous les bienfaits d'un faible poids et d'une 2rm ! :diable1: :dehors:
virage
virage
Newbie
Newbie

Masculin Balance Tigre
Age : 56
Messages : 48
Date d'inscription : 08/01/2009
Localisation : sud ouest
Voiture(s) : E92 330xd, 911 turbo

Revenir en haut Aller en bas

Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin Empty Re: Le X drive sur les pistes mouillées de Michelin

Message par Mattfly67 le Dim 28 Aoû 2011 - 6:38

Salut Virage !!

Merci pour une telle réponse !! :hallu:

Ton commentaire est très intéressant. Alors pour la Lotus, figure-toi que j'en ai essayé une 2 fois sur circuit (à l'EIA dans le 14) ainsi qu'une Super Seven et l'Opel Speedster sur ce même circuit. Ce qui était génial, c'est qu'on est seul dans la voiture avec juste une oreillette pour entendre l'instructeur. Sinon j'ai aussi conduit une F430, une DB9 et une Lancer Evo IX toutes 3 sur circuit mais c'était moins "engagé".. Et effectivement, on s'amuse énormément avec une Lotus, mais c'est une voiture dont je ne veux surtout pas hors circuit..

Ce que j'en ai tiré, c'est bien-sûr une très grande satisfaction, mais aussi que je ne suis pas un pilote.. D'ailleurs, j'ai déjà prévu de prendre un cours de drift à Evreux.. :burn:

Alors sinon pour revenir au 4RM, ce que j'en pense réellement, c'est que pour le poids, cela revient à avoir une personne de plus.. Bon évidemment, ça veut dire aussi qu'on peut être à 6 dedans.. :lol:
Après il est certain que ça joue aussi dans la répartition des masses et pas dans le bon sens puisque le 50/50 cher à BM ne doit plus y être..
J'ai vraiment connu les 4RM avec ma Golf 4Motion. Et je dois dire que je la trouvais réellement collé à la route. L'agrément de conduite que j'en tirais en était décuplé. Aujourd'hui, ce que je voulais, c'était un break super équipé, qui pousse bien et qui tienne le pavé.. Je suis donc comblé.. Surtout que je ne l'utiliserai pas sur circuit..
De plus, en Alsace, il y a quand même pas mal de neige l'hiver et avec 4 roues hiver, ça tiendra toujours plus le pavé qu'avec une prop ou une traction elle aussi en 4 pneus hiver.. Et puis là je m'amuse sur la neige tranquillement, puisqu'il n'y a pas besoin de rouler à des vitesses folles pour faire des petits "travers".. 8)

Comme je l'ai dis là-haut je ne suis pas pilote (de voiture..) et je ne connais aujourd'hui pas assez le pilotage fin de voiture pour pouvoir juger comme tu le fais. Et aujourd'hui, ma façon de conduire n'est pas assez agressive pour vouloir sentir un quelconque transfert de masse avant d'arriver dans un virage ou de sentir la répartition des masses dans une courbe,...

Par contre ce que je sais, c'est qu'une 4RM tient mieux le pavé qu'une 2RM si la route est sale ou grasse ou neigeuse et qu'on passe plus vite en courbe d'une manière générale et surtout sans avoir peur d'un tête à queue ni d'un sous-virage excessif. Et c'est là que je prends mon pied. Pas en pilotant sur route ouverte comme on le fait sur un circuit.. :nono:

Enfin, je pense que si les 4RM n'était pas si efficace que ça, ça se saurait.. WRC.. :ninja: Donc si ta 330 xd te déçoit un peu, achète une Sub ou une Lancer !! :W Tu auras 300 ch et 200 kg de moins, et avec un système 4RM pensé réellement pour ce que tu recherche.. Si tu en doutes, regarde un peu sur youtube ce que tu peux faire avec, même d'origine..

@+.

Mattfly67
Membre
Membre

Masculin Vierge Tigre
Age : 32
Messages : 88
Date d'inscription : 12/08/2011
Localisation : Alsace
Voiture(s) : BMW 330 xd e91 (2)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum